Accueil > Comprendre notre système de retraites > Le cumul emploi retraite sans limites > Pétition "Le cumul emploi retraite doit de nouveau être encadré"

Pétition "Le cumul emploi retraite doit de nouveau être encadré"

mardi 3 avril 2012, par André Martin

En 2010 les médias nous annonçaient que 5 ministres du gouvernement Fillon (Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie, Patrick Devedjian, Jean-Marie Bockel et Henri de Raincourt) cumulaient leur indemnité ministérielle de 14 000 € mensuels avec leurs pensions de retraite. On apprenait ensuite qu’Henri Proglio (PDG d’EDF) et Maurice Lévy (le PDG de Publicis qui a empoché en 2012 un bonus de 16 millions d’euros) cumulaient également leurs pensions de retraite avec leurs salaires et bonus mirobolants.

Le véritable scandale, jamais expliqué par les médias ni par aucun parti politique, est que ce sont en fait des dizaines de milliers de "privilégiés" qui cumulent une retraite très confortable et un salaire très confortable. Et que le nombre de ces cumulards aisés augmente chaque année.

C’est fin 2008, dans le « Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 », qu’a été votée cette dérégulation totale qui permet à chacun de cumuler, sans aucune limite de revenu, des pensions de retraite et un salaire.

En période de chômage de masse, ce droit pour tout salarié du public ou du privé de cumuler une retraite confortable et un salaire confortable est proprement irresponsable. Déjà des dizaines de milliers de privilégiés profitent de cette dérégulation. Qui en connaît le nombre et s’en soucie ? Dans les années à venir, ce nombre va augmenter très vite et donc des centaines de milliers de postes ne seront pas libérés pour les demandeurs d’emploi.

Avant cette dérégulation, un salarié ayant liquidé ses retraites de base et complémentaires pouvait exercer une activité salariée. Mais le cumul salaire et pensions ne devait pas dépasser le dernier salaire d’activité, avec néanmoins la possibilité que le cumul représente 160 % du SMIC. Il est en effet logique que ceux qui ont des pensions de retraites modestes aient le droit de travailler pour avoir un complément de revenu.

Ce droit au cumul emploi retraite sans limite de revenu est irresponsable et indécent au moins pour 3 raisons :

  • des millions de personnes au chômage attendent que des postes se libèrent, notamment les jeunes ayant terminé leurs études
  • les inégalités de revenu n’ont jamais été aussi grandes. Or ce sont ceux qui touchent des pensions de retraite confortables, parce qu’ils avaient de bons salaires, qui font usage du droit à cumuler. Alors que ceux qui ont travaillé dur pour des salaires modestes aspirent eux à un repos bien mérité
  • on nous rebat les oreilles avec le déficit des régimes retraites. Commençons par une économie de bon sens : ceux qui ont envie de travailler jusqu’à 65, 70 ans ou plus, ne pourront pas liquider leur retraite aussi longtemps qu’ils percevront un salaire confortable

Voir explications complémentaires dans « La réforme qui a déjà coûté plusieurs milliards aux caisses de retraites ! »

info portfolio

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

669 Signatures

Message
sauret roger,   retraité,   La Roche sur Yon
Crozet Maurice,   retraité,   Saint-Etienne 42000
Vieren Christophe,   Maitre de conférences,   Sainghin en Mélantois (Lille)
Gomez Andres,   proletaire,   Faurecia L’Etat opprime et la loi triche ; L’Impôt saigne le malheureux ; Nul devoir ne s’impose au riche ; Le droit du pauvre est un mot creux. C’est assez languir en tutelle, L’égalité veut d’autres lois ; « Pas de droits sans devoirs, dit-elle, « Egaux, pas de devoirs sans droits ! » C’est la lutte finale Groupons nous et demain L’Internationale Sera le genre humain.
Poletti Michel,   retraité,   VIF
JACQUET Jean-Jacques,   AT Electronicien Sydicat SUPPer affilié SOLIDAIRES,   CHATILLON
SALAVILLE Daniel,   délégué CGT CHU de DIJON,   DIJON Une honte quand on regarde autour de nous tous ces retraités qui vivent avec moins de 900 euros, ne peuvent plus se soigner, se loger, voir se nourrir et attendent d'en finir avec la vie pour etre, enfin, tranquille. Je sais de quoi je parle quand je vais dans les maisons de retraite du département rencontrer les salariés en manque d'effectif a cause le la loi HPST (Bachelot) nous dire qu'ils ne peuvent donner qu'une seule douche par mois, coucher les résidents à partir de 16heures, ne pas lever certains le matin parce qu'ils ou elles ne sont assez nombreuses. J'espère qu'avant la fin de ma vie je verrais voir tous ces goinfres d'argent rendrent des compte. Votez, Camarades, c'est notre seul espoir d'y arriver.
chebli,   ingénieur,   Montpellier
BOSSU Madeleine,   Paris,   Paris D'accord pour encadrer le cumul retraite emploi en France, en Europe également, ainsi que pour le Parlement Européen qui touchent des retraites indécentes injustifiées, et avec effet rétroactif à 2009 pour la France puisque c'est la date à laquelle cette mesure a été votée !!!!! Mme Bossu
PICCIN Olivier,   ingénieur,   Onera
JULLIEN Bruno,   secretaire,   NICE
Le Corre Robert,   cadre éducation populaire en retraite,   Plourhan
Colas Annie,   ingénieur d'études CNRS (retraitée),   Aix-en-Provence
VAn Dijk, Hélène,   éducatrice,   09200 Saint Girons
DUQUE Roland,   retraité,   MONETEAU

0 | ... | 525 | 540 | 555 | 570 | 585 | 600 | 615 | 630 | 645 | ... | 660

Site réalisé SPIP avec SPIP nous contacter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0