Accueil > Comprendre notre système de retraites > Le cumul emploi retraite sans limites > Pétition "Le cumul emploi retraite doit de nouveau être encadré"

Pétition "Le cumul emploi retraite doit de nouveau être encadré"

mardi 3 avril 2012, par André Martin

En 2010 les médias nous annonçaient que 5 ministres du gouvernement Fillon (Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie, Patrick Devedjian, Jean-Marie Bockel et Henri de Raincourt) cumulaient leur indemnité ministérielle de 14 000 € mensuels avec leurs pensions de retraite. On apprenait ensuite qu’Henri Proglio (PDG d’EDF) et Maurice Lévy (le PDG de Publicis qui a empoché en 2012 un bonus de 16 millions d’euros) cumulaient également leurs pensions de retraite avec leurs salaires et bonus mirobolants.

Le véritable scandale, jamais expliqué par les médias ni par aucun parti politique, est que ce sont en fait des dizaines de milliers de "privilégiés" qui cumulent une retraite très confortable et un salaire très confortable. Et que le nombre de ces cumulards aisés augmente chaque année.

C’est fin 2008, dans le « Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 », qu’a été votée cette dérégulation totale qui permet à chacun de cumuler, sans aucune limite de revenu, des pensions de retraite et un salaire.

En période de chômage de masse, ce droit pour tout salarié du public ou du privé de cumuler une retraite confortable et un salaire confortable est proprement irresponsable. Déjà des dizaines de milliers de privilégiés profitent de cette dérégulation. Qui en connaît le nombre et s’en soucie ? Dans les années à venir, ce nombre va augmenter très vite et donc des centaines de milliers de postes ne seront pas libérés pour les demandeurs d’emploi.

Avant cette dérégulation, un salarié ayant liquidé ses retraites de base et complémentaires pouvait exercer une activité salariée. Mais le cumul salaire et pensions ne devait pas dépasser le dernier salaire d’activité, avec néanmoins la possibilité que le cumul représente 160 % du SMIC. Il est en effet logique que ceux qui ont des pensions de retraites modestes aient le droit de travailler pour avoir un complément de revenu.

Ce droit au cumul emploi retraite sans limite de revenu est irresponsable et indécent au moins pour 3 raisons :

  • des millions de personnes au chômage attendent que des postes se libèrent, notamment les jeunes ayant terminé leurs études
  • les inégalités de revenu n’ont jamais été aussi grandes. Or ce sont ceux qui touchent des pensions de retraite confortables, parce qu’ils avaient de bons salaires, qui font usage du droit à cumuler. Alors que ceux qui ont travaillé dur pour des salaires modestes aspirent eux à un repos bien mérité
  • on nous rebat les oreilles avec le déficit des régimes retraites. Commençons par une économie de bon sens : ceux qui ont envie de travailler jusqu’à 65, 70 ans ou plus, ne pourront pas liquider leur retraite aussi longtemps qu’ils percevront un salaire confortable

Voir explications complémentaires dans « La réforme qui a déjà coûté plusieurs milliards aux caisses de retraites ! »

info portfolio

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

669 Signatures

Message
Boucaud Pierre,   Entrepreneur,   Lyon
BOYER Maryève,   artisan,   Montréal malhonnêteté institutionnelle.
riou william,   retraite,   vedene plafond:trois smic.
maitre serge,   retraité,   auxerre c'est honteux , pendant qu'il y a temps de personnes qui travaillent pour un smic
Klein Didier Les mafieux, en prison!
BASSOT Fabrice,   militant UGICT-CGT,   UGECAM
LANGLOIS Patrick,   Agent de maintenance,   Rouen
Capelle Suzanne,   retraitée,   St Martin des Champs A une période de crise très grave, il serait temps que nos dirigeants montrent l'exemple s'ils veulent être crédibles auprès de leurs électeurs, d'autant plus que nos retraites ont tendance à diminuer. Comment ose-t-on nous montrer de pareilles énormités alors que des gens meurent de froid et de faim dans notre pays ?
Hureau Jean-Michel,   Secrétaire SNES-FSU Chili,   Santiago. Chili Scandaleux! Qu'ils s'en aillent tous!
ALLOU Bernard,   educateur spécialisé syndiqué SUD,   CHATEAUROUX
Hlavenot Jean-Luc,   agent territorial, élu du personnel,   Lyon
PEREZ Jean pierre,   retraité,   TULLINS Ras le bol de ces voyous
GUIGUET J-Claude,   retraité. SE unsa.,   21240 TALANT
BERNERT Rémy,   Ingénieur retraité,   Décines-Charpieu
Guervin Lydie,   Cadre infirmier enseignant - Elus SUD Santé,   AP-HP Paris Il est indécent que ces personnes aient le droit de toucher une retraite. Il faut mettre un terme à ce type de privilège. Malgré tout, certaines histoires de vie peuvent amener provisoirement à des besoins financiers complémentaires. Agissons toujours avec mesure.

0 | ... | 465 | 480 | 495 | 510 | 525 | 540 | 555 | 570 | 585 | ... | 660

Site réalisé SPIP avec SPIP nous contacter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0