Accueil > Coronavirus, dernière alerte avant ... > Préparons le monde d’après > Le monde d’après : Listons les consommations abusives et celles qui sont à la (...)

Le monde d’après : Listons les consommations abusives et celles qui sont à la fois superflues et nuisibles à la santé

samedi 2 mai 2020, par André Martin

Article en construction - Communiquez-moi vos listes de consommations abusives et celles qui sont à la fois superflues et nuisibles à la santé


Justifications

La sobriété heureuse est l’une des principales voies possibles pour limiter le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité. D’autant que des moyens budgétaires très importants doivent être consacrés aux investissements et reconversions nécessaires. Avec la baisse généralisée du pouvoir d’achat qui vient de commencer pendant la crise sanitaire, la sobriété "heureuse" va s’imposera à l’immense majorité des citoyens. A ceux qui n’en ont jamais entendu parler, comme à ceux qui ne voulaient pas en entendre parler. Pierre Rabhi et les millions de citoyens qui partagent ses idées avaient vu juste.

D’où la nécessité de lister collectivement les consommations abusives à taxer fortement car elles contribuent au gaspillage des ressources, au réchauffement climatique et à l’effondrement de la biodiversité.

Et de lister les consommations à la fois superflues et gravement nuisibles à la santé. Un citoyen qui renonce à ces consommations affaiblit les multinationales « dealers de croissance » qui nous gavent de publicités mensongères et gaspilleuses de ressources naturelles. Ce citoyen retrouve ainsi du pouvoir d’achat pour ses besoins matériels et culturels essentiels.

Propositions

• prix progressifs pour toutes les consommations excessives par rapport aux besoins (eau, carburants, électricité, ...)
• mise en débat démocratique de la liste des produits et équipements gaspillant les ressources naturelles et qui devraient donc être fortement taxés (yachts, bateaux et avions privés, piscines privées, gadgets, drones, etc ...)
• taxer fortement la publicité pour tous les produits et équipements gaspillant les ressources naturelles
• réduction de la TVA sur les produits de première nécessité et augmentation de la TVA sur les produits de luxe, les produits dangereux pour la santé, les produits inutiles, ...
• taxer le kérosène des avions (dans un premier temps pour les vols intérieurs), des bateaux de plaisance et le gazole des poids lourds autant que les carburants fossiles des ménages
• suppression des aides publiques aux aéroports, grands stades, etc ... Transfert de ces aides vers les transports les moins polluants (ferroviaire, vélo, ...)
• financer les primes ou bonus aux voitures les plus propres par les surtaxes ou malus sur les plus consommatrices (4 x 4 etc ...). Rétablissement de la vignette pour les véhicules particuliers de plus de 10 CV fiscaux
• mettre ces questions en débat au lycée dès la classe de seconde, afin de donner des moyens d’agir à ceux qui sont les premiers concernés par la dégradation des conditions de vie sur la planète


Listons les consommations abusives à taxer

  • les consommations excessives par rapport aux besoins (eau, carburants, électricité, nombre de voitures par famille, ...)
  • yachts, bateaux et avions privés, scooter des mers, quads, gadgets, drones, ...
  • utilisation excessive de l’internet "gratuit" pour des activités de pipolisation (stockage massif de vidéos et de photos)

Listons les consommations superflues et nuisibles à la santé qui redonneront du pouvoir d’achat aux citoyens qui y renonceront

  • coca cola, boissons sucrées, ...
  • cigarettes et tabac
  • utilisation excessive d’internet
Site réalisé SPIP avec SPIP nous contacter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0