Accueil > Comprendre notre système de retraites > La réforme Macron de 2019 (suite 1) > Modèle de Lettre ouverte pour interpeller les députés de votre département et (...)

Modèle de Lettre ouverte pour interpeller les députés de votre département et les candidats aux municipales

lundi 13 janvier 2020

Voir Lettre ouverte aux députés LREM du Rhône sur la réforme des retraites ... en cours de distribution sous forme de tract.

Vous pouvez compléter la lettre par d’autres questions. Pour envoyer la lettre à chaque député LREM de votre département, voir leurs adresses mail sur NosDéputés.fr

Puis diffusez dès que possible, par un tract recto/verso, votre Lettre ouverte aux députés LREM de ...(département) sur la réforme des retraites. Puis votre Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales sur la réforme des retraites.

Distributions, ... à l’entrée d’un théâtre, d’une gare, d’un stade, d’un immeuble administratif ou de bureaux, d’un centre commercial, d’une université, à l’entrée d’un meeting ou d’une réunion électorale, dans une salle des profs, dans les manifestations, sur les piquets de grève, ... A l’entrée des colloques, congrès, salons et conférences (sur l’économie, l’écologie, la culture, la santé, ...) où sont présents les journalistes.

Voir à la fin "Autres suggestions pour le mode d’emploi"


Lettre aux députés LREM de ...(département) sur la réforme des retraites

à Mesdames les députées LREM du .....,

à Messieurs les députés LREM du .....,

Marseille, le ... janvier 2020

Mesdames les députées, Messieurs les députés,

Le Président du syndicat « réformiste » des cadres, la CFE-CGC, vient de déclarer que La réforme des retraites repose sur des mensonges en série (1) et que c’est Une machine à réduire les pensions (2). Comme l’expliquent depuis décembre 95 % des économistes et des experts. Voir leurs analyses sur http://reparti.free.fr

Pas étonnant que les citoyens perçoivent chaque semaine un peu mieux les principaux dangers de cette réforme qui n’est pas du tout celle annoncée pendant la campagne présidentielle de 2017. Cette réforme augmentera l’âge de départ pour les salariés ayant commencé à travailler jeunes, dont ceux exerçant des métiers pénibles. Elle conduira à une baisse des retraites pour toutes celles et ceux ayant eu des carrières hachées, dont les femmes. Alors que le passage des 10 meilleures années aux 25 meilleures années avait déjà conduit à une forte baisse des pensions. Il en résultera, à terme, une forte augmentation du pourcentage de retraités vivant sous le seuil de pauvreté. Comme cela a été constaté en Suède et en Allemagne. Le plafonnement des cotisations pour les cadres fera perdre plus de 4 milliards par an pour le système de retraites. Les incitations fiscales à la capitalisation, payées par les contribuables, affaibliront la répartition.

Voilà le résultat du refus du gouvernement et du Président de la République de toute négociation sérieuse, refus dénoncé début décembre par toutes les organisations syndicales (3).

Dans un tel contexte, estimez-vous qu’il serait « démocratique » que vous votiez une loi avec un texte à trous renvoyant à 29 ordonnances, après un avis très critique du Conseil d’Etat, contre l’avis de 75 % des citoyens et de 95 % des économistes et des experts ?

Il serait logique et souhaitable que vous fassiez connaître aux citoyens vos réponses aux remarques et questions ci-dessus. Et en particulier aux questions précises figurant en annexe.

Vous en remerciant par avance, nous vous prions d’agréer, Madame/Monsieur le député, l’expression de nos salutations empreintes d’inquiétude et de fort mécontentement.

Pour le Collectif .. pour la vérité sur la réforme des retraites

Bernard Dupont (professeur, FSU) - Béatrice Fontaine (psychologue) - Jean Lemarchand (informaticien, FO) - Jeanne Labranche (économiste) - Lucien Bonnefois (comédien)

(1) https://www.alternatives-economiques.fr//reforme-retraites-repose-mensonges-serie/00091757?utm_source=emailing&utm_medium=email&utm_campaign=NL_Les_plus_lus&utm_content=07022020

(2) https://www.cfecgc.org/actualites/une-machine-a-reduire-les-pensions

(3) https://www.francetvinfo.fr/economie/greve/greve-du-5-decembre/ce-n-etait-que-du-cinema-les-syndicats-racontent-deux-ans-de-concertation-sur-la-reforme-des-retraites_3768027.html#xtor=CS2-765-%5Btwitter%5D-


Annexe

Question 1

Il est écrit dans le programme retraites du candidat Macron en 2017 :
« Demain, chacun pourra mieux choisir son âge de départ. Par exemple, vous pouvez choisir de travailler davantage pour avoir une pension plus élevée ou de partir plus tôt avec une pension moindre. Nous laisserons les gens libres de choisir.
Il y aura toujours un âge légal de la retraite à partir duquel on pourra liquider ses droits. Il restera à 62 ans. »

Madame/ Monsieur le député, vous avez été élue sur la base de ce programme d’Emmanuel Macron. Pensez-vous que le projet de réforme respecte ces 2 engagements extrêmement clairs ?

Question 2

Toutes les économistes et les citoyens que nous lisons, ou rencontrons, estiment qu’une retraite à points basée sur l’ensemble de la carrière sera toujours plus basse et moins solidaire qu’une retraite basée sur les 25 meilleures années.

Madame/ Monsieur le député, que leur répondez-vous ?

Question 3

Les services de l’AGIRC-ARRCO ont établi un chiffrage de la perte de ressources, pour le système unifié de retraites, qui résulterait du plafonnement de la cotisation de 28% à 120 000 € de salaire annuel, au lieu de 330 000 € actuellement.
L’étude montre que la perte de ressources serait d’environ 4,8 milliards en moyenne annuelle. Soit en cumulé de 2025 à 2040 de plus de 71 milliards d’euros.

Madame/ Monsieur le député, contestez-vous ce chiffrage des services de l’AGIRC-ARRCO ? Si oui, quel est le chiffrage du gouvernement ?

Question 4

Jean- Michel Blanqer, annonce qu’environ 10 milliards pourraient être consacrés aux augmentations de salaire des enseignants, sur la période 20121 à 2037. Les enseignants ayant fait des simulations estiment que ces 10 milliards permettraient seulement, par exemple, une augmentation de 37 € bruts mensuels en moyenne en 2021, puis plus rien jusqu’en 2030. Puis en 2030 une autre augmentation de 37 € bruts mensuels, et plus rien jusqu’en 2037. Voir leurs calculs.

Madame/ Monsieur le député, pouvez-vous nous confirmer ces ordres de grandeur pour l’augmentation moyenne des enseignants, avec les 10 milliards annoncés ? A défaut, quels sont vos ordres de grandeur ?

Question 5

Tous les ministres répètent que pour assurer l’équilibre financier du système, il serait impératif de faire des économies. Vous savez probablement que, depuis 2009, des centaines de milliers de personnes cumulent, sans aucune limitation, une pension de retraite confortable avec un salaire confortable.

Madame/ Monsieur le député, considérez-vous comme normal ce droit à cumul, sans aucune limitation ? Ne pensez-vous qu’un encadrement du cumul emploi/retraite, du type de celui en vigueur jusqu’en 2009, constituerait une mesure d’économie et de justice sociale ?

Question 6

Dans son avis rendu public le 24 janvier, le Conseil d’Etat estime ne pas avoir eu « les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique » du projet de loi. Il a jugé l’étude d’impact « insuffisante » et ne répondant pas « aux exigences générales d’objectivité et de sincérité. Il a jugé les projections économiques « lacunaires ». (3)

Madame/Monsieur le député, ne pensez-vous pas que, dans ces conditions, la discussion du projet de loi au Parlement doit au minimum être reportée ?

Question 7

Le Conseil d’État a critiqué le choix de recourir à 29 ordonnances pour la réforme des retraites, ce qui "fait perdre la visibilité d’ensemble".

Madame/Monsieur le député, pensez-vous qu’en recourant à 29 ordonnances le gouvernement respecte les parlementaires que vous êtes, ? Comment les parlementaires LREM envisagent-ils de se faire respecter ?

(3) https://www.liberation.fr/france/2020/01/25/retraites-le-conseil-d-etat-etrille-le-gouvernement_1775182


Ajout du 1er février :

Les députés de l’opposition (PS, LFI, communistes, ...) dénoncent les conditions dans lesquelles la réforme des retraites va être débattue au Parlement. Voir, par exemple, l’article de Boris Vallaud Le gouvernement force les députés à voter à l’aveugle sur la réforme des retraites et Les députés de l’opposition enragent de n’avoir que six jours pour étudier le projet de réforme des retraites en commission et La réforme des retraites est-elle vouée à muter en projet Frankenstein ?

Les députés d’opposition (PS, PC, LFI, ...) élus de vos départements auront beaucoup de mal à bloquer à l’Assemblée Nationale les aspects les plus dangereux de la réforme. Mais ils peuvent contribuer au rapport de force, s’ils s’appuient sur les citoyens qui les ont élus. En invitant les militants départementaux de leur parti à distribuer massivement une "Lettre ouverte aux députés LREM du (département) sur la réforme des retraites".


Autres suggestions pour le mode d’emploi

Cette action pourra utilement se poursuivre pendant les débats à l’Assemblée Nationale, pendant les élections municipales. Et jusqu’au vote, en mai, de la loi en 2nde lecture à l’Assemblée Nationale.

Ce mode d’action décentralisée est le même que celui qui avait permis aux « Collectifs locaux pour un audit citoyen de la dette publique » d’interpeller les élus locaux de nombreuses villes de France. Pourquoi ne pas repartir de certains de ces collectifs pour créer des « Collectifs locaux pour la vérité sur la réforme des retraites » ?

Possibilité également de créer des collectifs par entreprise, par ministère, par école, par université, par hôpital, par théâtre ... « Collectif de l’Opéra de Paris pour la vérité sur la réforme des retraites », ... du Ministère des Finances, du Ministère de la culture, de Renault Flins, de France Inter, ... des dockers de Marseille, de la raffinerie de Feyzin, du Théâtre du Soleil, du Crédit Agricole de Maubeuge, des conducteurs de métro de la RATP, ... Chacun de ces collectifs pouvant rejoindre les collectifs de la ville ou du département.

Site réalisé SPIP avec SPIP nous contacter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0